Articles

Affichage des articles du mars, 2013

Journal d'un corps - de Daniel Pennac

Image
3,5/10 ★ Voici la quatrième de couverture :

13 ans, 1 mois, 8 jours
Mercredi 18 novembre 1936
Je veux écrire le journal de mon corps parce que tout le monde parle d'autre chose.

50 ans et 3 mois
Jeudi 10 janvier 1974
Si je devais rendre ce journal public, je le  destinerais d'abord aux femmes. En retour, j'aimerais lire le journal qu'une femme aurait tenu de son corps. Histoire de lever un coin du mystère. En quoi consiste le mystère ? En ceci par exemple qu'un homme ignore tout de ce que ressent une femme quant au volume et au poids de ses seins, et que les femmes ne savent rien de ce que ressentent les hommes quant à l'encombrement de leur sexe.

86 ans, 9 mois, 16 jours
Lundi 26 juillet 2010
Nous sommes jusqu'au bout l'enfant de notre corps. Un enfant déconcerté.

De 13 ans à 87 ans, âge de sa mort, le narrateur a tenu le journal de son corps. Nous qui nous sentons parfois si seuls dans le nôtre nous découvrons peu à peu que ce jardin secret et un territoire com…

20 ans d ecart

Image
6/10 ★ Fiche de présentation du film :
20 ans d'écart
Un film français de David Moreau, avec Virginie Efira, Pierre Niney - de la Comédie Française, Charles Berling, etc...
Genre : comédie romantique
Durée : 1h32 mn
Sortie en salles le 6 mars 2013

Résumé : Alice Lantins a 38 ans. Elle est belle, ambitieuse et fait preuve d'une impeccable conscience professionnelle au point d'en oublier sa vie privée. Bref, elle a tout pour devenir la prochaine rédactrice en chef du magazine "Rebelle", tout sauf son image de femme coincée.
Mais lorsque le jeune et charmant Balthazar, 19 ans, va croiser le chemin d'Alice, le regard de ses collègues va inexplicablement changer. Réalisant qu'elle détient la clef de sa promotion, sur une idée de l'un de ses collègues, Alice va feindre la comédie d'une improbable idylle, jusqu'au moment où les choses ne vont, bien évidemment pas se dérouler tout à fait comme prévu...

VOIR LA BANDE ANNONCE

Une petite comédie qui ne casse p…

Au bout du conte

Image
8,5/10 ★ Fiche de présentation du film :
Au bout du conte
Un film français de Agnès Jaoui, avec Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Agathe Bonitzer, Arthur Dupoint, Nina Meurisse, Benjamin Biolay
Genre : comédie dramatique
Durée : 1h52 mn
Sortie en salles le 6 mars 2013

Résumé : Il était une fois une jeune fille qui croyait au grand amour, aux signes, au destin ; une femme qui rêvait d'être comédienne et désespérait d'y arriver un jour ; un jeune homme qui croyait en son talent de compositeur mais ne se réalisait pas ; une petite fille qui croit en Dieu et un homme qui ne croit en rien jusqu'au jour où son ex-femme lui rappelle qu'il est censé mourir le 14 mars, ce que la voyante lui avait indiqué il y a de nombreuses années. Et voilà qu'il se demande s'il doit y croire...

VOIR LA BANDE ANNONCE

Une énorme réussite, l'un des meilleurs Bacri/Jaoui, un pur moment de délice... On rit beaucoup, on est transporté dans le rêve de leurs vies. Comme d'habitude, il s&#…

Le fabuleux destin d Amelie Poulain

Image
10/10 ★ Fiche de présentation du film :
Le fabuleux destin d'Amélie Poulain
Un film français de Jean-Pierre Genêt, avec Audrey Tautou, Mathieu Kassovitz, Isabelle Nanty, Jamel Debbouze, Yolande Moreau, Armelle, Claire Maurier, etc... Avec la voix d'André Dussolier
Genre : comédie dramatique
Durée : 2h00 mn
Sortie en salles le 25 avril 2001

Résumé :
Amélie n'est pas une fille comme les autres. Elle a vu Le Cachalot, son poisson rougeneurasthénique et suicidaire, disparaître sous ses yeux dans un bassin municipal, sa mère mourir sur le parvis de Notre-Dame et son père reporter toute son affection sur un nain de jardin.
Amélie grandit et devient serveuse à Montmartre dans un bar tenu par une ancienne danseuse équestre. La vie d'Amélie est simple, elle aime casser la croûte des crèmes brûlées, faire des ricochets au canal Saint-Martin, plonger ses doigts dans les graines de l'affreux épicier Collignon "face de fion", observer les gens et laisser son imagination diva…

V CHOU ROUGE CUIT

Image
V CHOU ROUGE CUIT
Temps : ★★★★
Difficulté : ♣♧♧♧
Coût : €
Saveur : ♥♥♥♡

INGRÉDIENTS POUR 6/8 PERSONNES
- 1 petit chou rouge
- 1 gros oignon
- 1/2 verre de bon vin rouge
- 3 noix de beurre
- 1 càs d'huile de Tournesol
- 3 brins de thym, 1 feuille de laurier
- sel, poivre du moulin




PROGRESSION :
- Peler l'oignon et l'émincer en très fines rondelles
- Faire revenir le beurre et l'huile dans une poêle et y faire dorer les rondelles d'oignon à feu très doux
- Rincer le chou rouge et l'émincer finement à l'aide d'un grand couteau
- Lorsque l'oignon est devenu mou et translucide, ajouter les lamelles de chou rouge dans la poêle à feu plus vif et les retourner plusieurs fois
- Déglacer avec le demi-verre de vin rouge, augmenter le gaz pour que l'alcool s'évapore
- Au bout de 4 ou 5 mn, saler et poivrer légèrement, ajouter le thym et le laurier et baisser le gaz au maximum ; laisser cuire au moins 1 h, maximum 2 h pour qu'il soit bien fondu
- Rajouter un pet…

Remede mortel - de Harlan Coben

Image
6/10 ★ Voici la quatrième de couverture :

New-York, fin des années 1980. Le docteur Harvey Riker a peut-être découvert un vaccin contre le sida. Une formidable avancée qui, cependant, gêne certains intérêts et lobbies. La mort de l'associé d'Harvey et les meurtres sauvages de deux de ses patients pourraient bien être une menace personnelle. 

Harlan Coben, c'est sans surprise, c'est le bon polar par excellence, toujours bien mené, avec suspense grandissant qui finit en beauté. Rien à redire pour celui-ci, une bonne détente assurée, la bonne transition quand on veut changer de style littéraire avant de se replonger dans quelque chose d'un peu plus intellectuel.

Le roman a été écrit il y a une trentaine d'années mais reste étonnamment d'actualité. Les polémiques liées aux découvertes médicales paraissent très réelles, bien que le développement reste succinct, il n'en reste pas moins qu'on se laisse toujours piéger par l'ambiance et qu'on passe un …

Le chagrin - de Lionel Duroy

Image
6,5/10 ★ Voici la quatrième de couverture :

"À l'origine de ma venue au monde, de notre venue au monde à tous les onze, il y a l'amour que se sont déclaré nos parents. Toutes les souffrances qu'ils se sont infligées par la suite, toutes les horreurs dont nous avons été les témoins ne peuvent effacer les mots tendres qu'ils ont échangés durant l'hiver 1944."

De l'Occupation à nos jours, Lionel Duroy retrace la lente déliquescence d'une famille au fil des événements terribles de la seconde moitié du XXème siècle. Le portrait d'un enfant pris au piège de la fatalité familiale.


Je suis partagée. Au début, le livre m'a emballée. Quand on aime et respecte "la famille", on comprend parfaitement le message qu'a voulu faire passer l'auteur, on comprend son désarroi et comme il le raconte avec humour, on rit avec lui. J'ai beaucoup aimé certains passages dont :
"Même au plus noir de notre naufrage, jamais maman ne renonça à fa…