Articles

Affichage des articles du janvier 31, 2010

V SAINT JACQUES SALEES SUCREES AUX POMMES

Image
V SAINT JACQUES SALÉES SUCRÉES
Temps : ★★☆☆
Difficulté : ♣♣♧♧
Coût : €€

INGRÉDIENTS pour 2-3 personnes
- 4 ou 5 coquilles Saint Jacques
- 1 pomme ferme type Granny Smith
- 1 blanc de poireau
- 2 sucres en morceaux
- 2 cuil. à soupe de vinaigre balsamique
- 3 cuil. à soupe de crème fraîche
- sel, poivre, 2 noix de beurre, huile de Tournesol
- vinaigre balsamique et huile d'olive en spray

En accompagnement : salade verte mélangée

PRÉPARATION
- Ouvrir les coquilles Saint Jacques en glissant la lame pointue d'un couteau de cuisine à l'endroit du muscle adducteur du chapeau de la coquille pour qu'elle puisse s'ouvrir
- Une fois ouverte, détacher la noix de Saint Jacques de sa coquille à l'aide du couteau
- Retirer toutes les parties du fruit de mer en ne gardant que la noix (partie blanche) et le corail (partie orangée)
- Les rincer brièvement à l'eau froide, les couper en deux et les poser sur du papier absorbant
- Préparer la salade verte sans l'assaisonner
- Éplucher la pomm…

"Le Tailleur de pierre" Camilla Lackberg

Image
"La dernière nasse était particulièrement lourde et il cala son pied sur le plat-bord pour la dégager sans se déséquilibrer. Lentement il la sentit céder et il espérait ne pas l'avoir esquintée. Il jeta un coup d'œil par-dessus bord mais ce qu'il vit n'était pas le casier. C'était une main blanche qui fendit la surface agitée de l'eau et sembla montrer le ciel l'espace d'un instant.
Son premier réflexe fut de lâcher la corde et de laisser cette chose disparaître dans les profondeurs..."
Un pêcheur de Fjällbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l'eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu'un l'a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille ?
Alors qu'Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu'il est bouleversé d'être papa, Patrik Hedström mène l'enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles, Fjällback…