Articles

Affichage des articles du août, 2013

Il faut qu on parle de Kevin - de Lionel Shriver

Image
9/10 ★ Voici la quatrième de couverture :

À la veille de ses seize ans, Kevin Khatchadourian a tué sept de ses camarades de lycée, un employé de la cafétéria et un professeur. Dans les lettres adressées au père dont elle est séparée, Eva, sa mère, retrace l'itinéraire meurtrier de son fils.

Il s'agit du livre le plus bouleversant que j'aie lu. Je n'ai jamais été aussi éprouvée à la fin d'un roman, roman inspiré d'une histoire vraie, la fusillade de Columbine, en 1999, dans le Colorado. Ce bouquin retrace la vie de cet enfant perturbé, au sein de sa famille. C'est la mère qui raconte, tantôt accusatrice, tantôt culpabilisant, elle a besoin de se confier comme si elle se rendait responsable du drame. Les erreurs qu'elle a commis dans la jeunesse du futur meurtrier éclatent aux yeux du lecteur. On se demande pourquoi elles n'apparaissent pas clairement aux yeux des parents qui subissent les actes déjà effroyables de ce gamin lorsqu'il est tout jeune…

Le chinois - de Henning Mankell

Image
5/10 ★ Voici la quatrième de couverture :

Une tache écarlate sur la neige. Plus loin, une jambe... En tout, dix-neuf personnes massacrées à l'arme blanche à Hesjövallen. Selon les méfias, un psychopathe a frappé. Pour la juge Birgitta Roslin, tout est trop bien organisé. Sa seule piste : un ruban rouge chinois. Indice qui la mène jusqu'à Pékin, dans les familles des émigrés du siècle dernier. Les humiliés auraient-ils pris leur revanche ?

C'est un bon p'tit polard. Un classique de Henning Mankell. Mais trop long. L'auteur a choisi de nous donner la solution à mi-bouquin, du coup, il a été obligé de faire traîner le reste du temps avec le malaise psycho-bizarre de son héroïne qui prend la place de la police pour résoudre l'énigme. Étrangement, elle ne communique pas obligatoirement ses informations à la police. D'ailleurs, la police ne fait rien pour recevoir de nouveaux éléments en se contentant d'un tueur factice. C'est assez étrange. Ça se lit mais…