"Simon et les chênes" Marianne Fredriksson

Il est appréciable de voir briller le soleil avec tant d'intensité un 11 novembre. La dernière fleur du Bougain-villiers nous fait l'honneur de sa présence colorée ! Profitons-en...

Hier soir, j'ai fini mon dernier roman "Simon et les chênes" de Marianne Fredriksson.

"C'est ce jour-là qu'il dit adieu à son enfance. Il le fit à ce moment précis, en ce lieu précis, et pour cette raison, il s'en souviendrait longtemps. Pendant des années, il méditerait sur ce à quoi il avait renoncé ce jour-là. À vingt ans, il en aurait l'intuition. Il passerait sa vie à tenter de la retrouver."
Depuis sa petite enfance, en Suède, Simon se sent véritablement différent... Un jour il découvre que Karin et Erik ne sont pas ses vrais parents.
Solitaire, il trouve le réconfort auprès de ses chênes, dans la lecture ou dans l'écriture.
Et lorsque l'ombre de la Seconde Guerre mondiale plane sur l'Europe, ce petit garçon juif se retrouve à l'écart des autres, avec un seul ami, Isak. Ensemble, ils devront lutter contre les affres de la honte et de la trahison.

C'est un roman bouleversant que Marianne Fredriksson, auteure suédoise née en 1927, nous livre à travers "Simon et les chênes". Tout est dit avec grande délicatesse et cependant la profondeur de sa pensée nous atteint en plein cœur. Elle a su nous transmettre de grandes leçons de vie à travers une écriture d'une légèreté toute relative. A lire absolument, même si l'histoire est un tout petit longue à démarrer.  7,5/10 ★

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V FRESSURE DE CHEVREAU