Frantz - de François Ozon

9/10 ★ Fiche de présentation du film :

FRANTZ

Un film français de François Ozon, avec Pierre Niney, Paula Baer, etc
Genre : drame
Durée : 1h53 mn
Sortie en salles le 7 septembre 2016

Résumé :
Au lendemain de la guerre 14-18, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France.
Mais ce jour-là, un jeune français, Adrien, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand.
Cette présence à la suite de la défaite allemande va provoquer des réactions passionnelles dans la ville et dans la vie de la jeune fille.

 
Présenté dans la catégorie "spécial presentations" au 41ème festival international du film de Toronto 2016
Présenté en compétition officielle au 73ème festival international du cinéma de Venise 2016

VOIR LA BANDE ANNONCE

Mon point de vue : Vous allez me dire que je suis romanesque. Oui, vous avez raison. Ce film est le pur produit d'un esprit romanesque. Mais il s'agit quand même de Monsieur François Ozon. On n'est pas obligés d'aimer mais force est de reconnaître que ce réalisateur a un talent fou. Et là où il a vraiment réussi, c'est en donnant le rôle du héros à Pierre Niney, brillant acteur au fil des années qui passent. Je trouve ce jeune homme exceptionnel. Je pense que le film doit son succès à sa prestation.
Je me suis fait piéger à 4 reprises, François Ozon joue avec nos sentiments, nos émotions, voire nos nerfs. Au début, je me suis dit "pourquoi pas ? pas original mais intéressant" et pas du tout, je me suis trompée sur toute la ligne. Puis une seconde fois, je me suis rabattue sur l'évidence et encore une fois, j'étais complètement à côté de la plaque... et ainsi de suite. Donc on s'accroche, on s'attache à ce jeune homme bouleversé par la douleur et à cette jeune fille charmante d'une bonté hors pair qui le suit avec espoir.
Il est rare que 1919 soit évoqué au cinéma. Il est question de l'après-guerre et des douleurs qu'elle a fait subir aux français et aux allemands. Pour une fois, il n'est nullement question de la Shoah ou du "problème juif". Le sujet m'a plu, les acteurs m'ont enchantée, j'ai adoré ce film. Pas de sexe, pas de violence, que de la tendresse et de l'innocence.

Un détail : le passage du noir et blanc à la couleur est magnifique. Il ajoute une touche non négligeable à la beauté du film. Bien trouvé ! Bravo Monsieur Ozon. 
Je vous le recommande vivement.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V FRESSURE DE CHEVREAU