La chanson de l elephant - de Charles Biname

9/10 ★ Fiche de présentation du film :

La chanson de l'éléphant

Un film de Charles Binamé, avec Xavier Dolan, Bruce Greenwood, Catherine Keener, etc
Genre : drame
Durée : 1h50 mn
Sortie en salles le 3 août 2016

Résumé :
À la veille de Noël, la disparition soudaine du docteur Lawrence provoque une onde de choc dans l’institution psychiatrique où il exerce. Le directeur, le docteur Green, veut éviter que la nouvelle devienne publique, car l’hôpital a été récemment au centre d’un scandale. Il entreprend alors de questionner Michael, un jeune homme en traitement qui est le dernier à avoir vu le médecin. Malgré l’avertissement de l’infirmière en chef qui connaît mieux que quiconque le patient, celui-ci entraîne Green dans un jeu psychologique qui le trouble profondément.

VOIR LA BANDE ANNONCE
 
Mon point de vue : Connaissez-vous Xavier Dolan, ce jeune prodige né en 1989 (il a donc 27 ans, c'est invraisemblable d'avoir autant à son actif à cet âge-là...) ? Il s'est fait connaître à 20 ans avec "J'ai tué ma mère" et depuis, il nous offre un film par an. Xavier Dolan sait tout faire, il est réalisateur, scénariste, acteur et producteur. Le 21 septembre, il m'offre un cadeau d'anniversaire, son sixième film : "Juste la fin du monde" avec Nathalie Baye, Marion Cotillard, Léa Seydoux, Vincent Cassel et Gaspart Ulliel, un film que j'attends avec grande impatience !


Mais aujourd'hui, Xavier Dolan est acteur dans ce magnifique thriller psychologique qui avait d'ailleurs déjà été brillamment interprété par Jean-Baptiste Monnier au théâtre (vous savez, ce jeune homme qui avait joué le héros des choristes) en 2013.
Xavier Dolan incarne ce jeune homme perturbé qui doit répondre au directeur de l'hôpital, ancien psychiatre, dans une sorte de huit clos, régulièrement perturbé par la sonnerie du téléphone ou l'apparition de la secrétaire... Le jeune homme aime jouer et fait tourner son interlocuteur en bourrique avant de lui avouer sa vérité ou tout du moins la résultante de ses troubles psychiques... La complexité de la situation donne du piquant à l'œuvre, on ne s'ennuie pas. À voir en VO bien entendu !
J'ai trouvé quelques étonnantes ressemblances avec l'énorme film culte "Vol au-dessus d'un nid de coucou", vous comprendrez lorsque vous le verrez, et d'autres similitudes avec "Il faut qu'on parle de Kevin", ce film épouvantable adapté du roman tout aussi effroyable de Lionel Shriver.
On ne ressort pas complètement indemne, mais quel bonheur que de pouvoir être aussi bousculé émotionnellement par le 7ème art ! Je vous le recommande vivement si vous aimez ce style d'œuvres. Je n'emmènerai pas un jeune enfant, ni même un adolescent sensible.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V FRESSURE DE CHEVREAU