Et tu n es pas revenu - de Marceline Loridan-Ivens

8,5/10 ★ Voici la quatrième de couverture :
 
"J'ai vécu puisque tu voulais que je vive. Mais vécu comme je l'ai appris là-bas, en prenant les jours les uns après les autres. Il y en eut de beaux tout de même. T'écrire m'a fait du bien. En te parlant, je ne ne me console pas. Je détends juste ce qui m'enserre le cœur.
Je voudrais fuir l'histoire du monde, du siècle, revenir à la mienne, celle de Shloïlme et sa chère petite fille."



Mon point de vue : Je crois n'avoir jamais lu un livre aussi poignant. Un monde sépare le roman de l'histoire vécue. Ce petit bout de femme transforme notre existence. Son histoire est juste bouleversante. Nous connaissons tous l'histoire des camps, le vécu de ceux qui en sont revenus, le drame épouvantable, inacceptable, l'inimaginable... Mais cette histoire-ci se différencie des autres par la puissance de son récit. La douleur de la jeune fille qui raconte au travers de son papa nous transperce, on n'en sort pas indemne... Son expérience dépasse l'entendement, même si on sait ce que la folie humaine a pu engendrer... Jamais - ou si rarement - on nous l'a conté avec autant de puissance.

Madame, merci ! Si vous saviez à quel point vous avez changé ma vie !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V TUILES DE PAIN