Avenue des Geants - de Marc Dugain

7,5/10 ★ Voici la quatrième de couverture :

Al Kenner serait un adolescent ordinaire s'il ne mesurait pas près de 2,20 mètres et si son QI n'était pas supérieur à celui d'Einstein. Sa vie bascule par hasard le jour de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Plus jamais il  ne sera le même. Désormais, il entre en lutte contre ses mauvaises pensées. Observateur intransigeant d'une époque qui lui échappe, il mène seul un combat désespéré contre le mal qui l'habite.
Inspiré d'un personnage réel,
Avenue des Géants, récit du cheminement intérieur d'un tueur hors du commun, est aussi un hymne à la route, aux grands espaces, aux mouvement hippies, dans cette société américaine des années 60 en plein bouleversement, où le pacifisme s'illusionne dans les décombres de la guerre du Vietnam.


Mon point de vue : Pour une fois la quatrième de couv' résume parfaitement le bouquin. J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans car le côté sombre du début du livre m'a légèrement repoussé mais la curiosité l'a emporté. Comme peut-être certains d'entre vous, on se demande quel est le lien entre ces deux personnages car le flou est volontairement entretenu. J'ai assez vite deviné de quoi il en retournait et dès ce moment, on vit cet étrange road movie avec passion car Marc Dugain écrit très bien. Reconnaissons-le ! Il a su dresser la noirceur d'un personnage étrange qui est aussi fou qu'intelligent et à qui on donnerait presque raison, ce qui est absolument invraisemblable ! C'est dérangeant, le style interpelle, la vie du héros perturbe l'intellectuel bien pensant... L'histoire est intéressante sur ce plan-là. Et la fin est assez inattendue. En tout cas, moi je ne l'ai pas vue venir, ce qui apporte un cachet non négligeable au roman. Belle œuvre.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V TUILES DE PAIN