Charlotte - de David Foenkinos

9/10 ★ Voici la quatrième de couverture :

Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu'elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vite une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d'une œuvre picturale autobiographique d'une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : "c'est toute ma vie." Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle, évocation d'un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d'une quête. Celle d'un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

Mon point de vue : J'ai réussi à obtenir ce livre numérique dès sa sortie et mon Kindle a refusé de l'ouvrir ! Grande frustration... J'ai attendu qu'on me le prête et enfin j'ai pu le lire ! Il mérite en effet son Prix Renaudot attribué en fin d'année dernière.
Je ne lis jamais les 4ème de couv', heureusement car sur ce coup-là, je reproche à Gallimard d'avoir vraiment presque tout spoilé ! Il est en effet question du destin exceptionnel d'une jeune fille juive (c'est intéressant à noter, le mot n'est même pas cité dans le résumé !) qui est véritablement ballottée dans tous les sens, que ce soit sur le plan familial, amoureux ou social. Elle n'échappe à aucune souffrance, on a vraiment l'impression qu'elle est née pour subir toutes ces horreurs.
Le livre est écrit d'une étrange façon : de très courtes phrases ne remplissant même pas la ligne. Cette écriture apporte une puissance supplémentaire au récit. C'est bouleversant, on ne peut pas s'en défaire, on espère sans cesse que quelqu'un ou quelque chose va se manifester pour que le cours de sa vie soit modifié... Mais non, c'est la description de l'horreur totale. On a le ventre qui se tord avec elle.
J'ai pourtant lu des dizaines de livres sur le drame juif durant la guerre, j'ai encore appris quelque chose de nouveau dans ce livre-ci concernant la remise d'un prix. On n'arrête pas la monstruosité. Où pourrons-nous aller chercher le pardon ? Car il s'agit d'une histoire vraie, c'est bien pire !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V TUILES DE PAIN