Les souvenirs - de David Foenkinos

8,5/10 Voici la quatrième de couverture :

"- C'est pour quoi ? me demanda le caissier.
- Il y a huit ans, j'hésitais devant toutes les barres chocolatées. Je ne savais laquelle choisir. Et vous m'avez conseillé des Twix, par qu'ils sont deux.
- Ah bon ? Il y a huit ans ? Je ne me souviens pas. Vous voulez quoi ? Un autre Twix ?
- Non. C'est juste que j'ai des problèmes en ce moment dans mon couple. Alors, je voulais avoir votre avis. Je me suis dit que vous deviez être aussi doué avec les femmes."

Comme dans La délicatesse, David Foenkinos parvient à traiter avec beaucoup d'humour des moments graves d'une vie. Il sait comme personne trouver le détail qui enchante notre quotidien pour évoquer la vieillesse, le passage à la retraire, la vie conjugale. Tous les événements d'une vie qui forment les souvenirs.

Mais quel merveilleux petit bijou littéraire ! C'est un pur délice ce roman. On est séduit dès les premières pages. J'ai adoré sa façon d'écrire, j'ai adoré sa façon de retranscrire ses émotions, j'ai adoré sa pudeur et son humour. C'est une totale réussite. Une tendresse inouïe s'échappe des ses lignes, un recul malin, un petit côté désabusé ou mélancolique l'habite mais il parvient malgré tout à dominer ses émotions et à maintenir un certain cap. Il n'a pas peur du jugement d'autrui, il fait preuve d'un réel équilibre, c'est vraiment surprenant... En plus, sur le plan technique, il a trouvé la bonne idée d'insérer des paragraphes "souvenirs" entre chaque chapitre pour casser un peu la monotonie de l'histoire. C'est original et plaisant. Bravo !
Je n'avais pas lu La délicatesse car j'avais vu le film et attendais d'oublier un peu l'histoire pour découvrir le roman sans tout connaître de l'intrigue... Je ne sais pas si je vais avoir la patience d'attendre. Peut-être vais-je lire tous ces autres romans en attendant ?!
Dans tous les cas, je vous le recommande vivement.

Commentaires

  1. Je ne connais pas encore ce livre mais vous me donnez l'envie de le découvrir. J'ai quant à moi adoré son livre La délicatesse pour son originalité et son humour. J'ai beaucoup moins apprécié Le potentiel érotique de ma femme, trop répétitif et trop long.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme, je n'oublierai pas ce livre. Je n'ai pas lu "le potentiel" mais par contre, on m'a prêté "je vais mieux" et j'ai hâte de le lire ! Je vous tiendrai bien entendu au courant via le blog ! Merci pour votre commentaire.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V TUILES DE PAIN