A decouvert - de Harlan Coben

4,5/10 Voici la quatrième de couverture :

L'année n'aurait pu s'annoncer plus mal pour Mickey Bolitar. Des événements tragiques l'obligent à vivre temporairement chez son oncle Myron, qu'il croit au moins en partie responsable de sa situation. En plus, Ashley, sa nouvelle petite amie, n'est pas venue en cours depuis des jours et ne donne plus signe de vie. Pire, à l'adresse où elle habitait, personne ne semble la connaître. Mickey, qui a déjà vécu trop de séparations douloureuses, refuse de se laisser faire encore une fois.

Il découvre bientôt qu'Ashley n'était pas vraiment la jeune fille timide dont il était tombé amoureux et qu'elle fréquentait un milieu dangereux. Comme son oncle, Mickey est tenace et peu regardant sur sa propre sécurité, mais il ne s'attendait pas à ce que ses recherches ébranlent tout ce qu'il croyait savoir sur sa famille et mettent au jour une machination qui dépasse de loin tout ce qu'il pouvait imaginer. Mickey va avoir besoin d'aide... mais n'est-il pas déjà trop tard ?


Alors... Ben, un Harlan Coben sans surprise sauf que Myron n'y figure pas. Donc, on ne retrouve pas notre héros préféré. Il l'a remplacé par son neveu qui est censé est une réplique de son oncle... Sauf que le gamin n'a que 15 ou 16 ans et qu'il paraît invraisemblable qu'il puisse résoudre une énigme à son âge. C'est davantage un roman pour ados qui s'y retrouveront. Harlan Coben a en effet dû s'inspirer des discussions de jeunes, de leurs tournures de phrases et autres expressions typiques... C'est bien la seule chose qui paraît vraie dans ce petit roman qui ne casse vraiment pas trois pattes à un canard. Le pire, c'est qu'on se laisse piéger, on rentre dans le jeu. Il y a trois "bons" passage thriller mais vraiment pas grand chose d'autre ! Pour dire, je l'ai lu il y a une petite semaine, j'avais déjà TOUT oublié ! C'est en relisant la très mauvaise quatrième de couverture que je me suis souvenue du roman. Mais pour un voyage en transports en commun, ça reste l'idéal ! Ça occupe l'esprit juste le temps de la lecture et une fois terminé, pouf... On passe à autre chose !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V TUILES DE PAIN