La riviere noire - d'Arnaldur Indridason

4,5/10 ★ Voici la quatrième de couverture :

Le sang a séché sur le parquet, le tapis est maculé. Égorgé, Runolfur porte le t-shirt de la femme qu'il a probablement droguée et violée avant de mourir. Sa dernière victime serait-elle son assassin ? Pas de lutte, pas d'arme. Seul un châle parfumé aux épices gît sous le lit. L'inspectrice Elinborg enquête sur cet employé modèle qui fréquentait salles de sport et bars... pour leur clientèle féminine.

J'ai lu tout Arnaldur Indridason. Je n'ai donc même pas eu besoin de regarder la 4ème de couverture avant de le commencer, sûre de savoir à quoi m'attendre ! Eh bien non, grosse déception, je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête mais il a complètement changé de héros. Notre fidèle policier Erlendur, notre héros, celui qui nous passionne de livres en livres est tout simplement parti en vacances et c'est à la toute fin du livre qu'est évoqué une vague bizarrerie sans suite concernant un véhicule qu'il aurait loué et qu'il n'aurait pas récupéré... L'auteur veut-il nous préparer au drame de son prochain bouquin ?! Comme ça, entre deux chapitres résolvant l'intrigue principale du livre ? C'est quand même très étrange et pour le moins inattendu, voire déplacé. Je n'ai pas du tout aimé.

C'est sa collègue Elinborg qui s'occupe de ce nouveau meurtre. Elle agit seule, mis à part quelques rares coups de fils passés à sa brigade. L'esprit du bureau n'y est pas retranscrit. Elle est dans la rue ou chez les témoins. Par contre, on a droit à une série de détails vraiment inutiles sur sa vie privée et la difficulté qu'elle rencontre pour communiquer avec ses enfants adolescents. Cela ne sert à rien ! Ce livre reste un policier qu'il est facile de lire mais le cachet a disparu. C'est fade et donc inutile. J'ai perdu mon temps. Dommage. Je ne suis pas rancunière, j'oublierai et me précipiterai quand même sur le prochain pour repartir d'un bon pied !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V FRESSURE DE CHEVREAU