La Sirene - de Camilla Lackberg

8,5/10 ★ Voici la quatrième de couverture :

Un homme a mystérieusement disparu à Fjällbacka. Toutes les recherches lancées au commissariat de Tanumshede par Patrick Hedström et ses collègues s'avèrent vaines. Impossible de dire s'il est mort, s'il a été enlevé ou s'il s'est volontairement volatilisé.

Trois mois plus tard, son corps est retrouvé figé dans la glace. L'affaire se complique lorsque la police découvre que l'une des proches connaissances de la victime, l'écrivain Christian Thydell, reçoit des lettres de menace depuis plus d'un an. Lui ne les a jamais prises au sérieux, mais son amie Erica, qui l'a aidé à faire ses premiers pas en littérature, soupçonne un danger bien réel. Sans rien dire à Patrick, et bien qu'elle soit enceinte de jumeaux, elle décide de mener l'enquête de son côté. À la veille du lancement de La Sirène, le roman qui doit le consacrer, Christian reçoit une nouvelle missive. Quelqu'un le déteste profondément et semble déterminé à mettre ses menaces à exécution.

Dans ce sixième "épisode", nous retrouvons nos héros habituels, nos personnages devenus désormais familiers et toutes les histoires qui les concernent sur leur lieu de travail au poste de police ou dans leur vies privées respectives. Roman après roman, les couples que l'on suit se marient, se séparent, ont des enfants ou vivent des aventures non dénuées d'intérêt, certaines autres personnes disparaissent du roman, de nouveaux les remplacent... Il faudrait se remettre en mémoire chaque précédent roman pour mieux apprécier le suivant.

D'après les éditeurs, celui-ci fait partie des meilleurs que Camilla Läckberg a écrit. L'enfant allemand était tout aussi bon d'après moi. Encore une fois, on est pris par le rythme soutenu. Les chapitres sont courts et ne se suivent pas. Elle maintient un suspense qui oblige le lecteur à ne pas s'arrêter car il ne peut pas rester trop longtemps dans le questionnement. Jusqu'au dernier moment, on se demande vraiment qui (et surtout quoi) peut être à l'origine de tous ces événements invraisemblables qui s'enchaînent autour de quatre anciens copains de lycée... La chute est inattendue. Bravo l'auteur.

Par contre, et là, j'étais à deux doigts d'aller déposer un commentaire désagréable sur son blog... Les deux dernières pages de son livre sont absolument insupportables à mes yeux. J'ai pensé : "Mais pour qui se prend-elle pour terminer ainsi l'un de ses plus beaux romans ? Elle a suffisamment de notoriété pour ne pas nous planter ainsi ! Elle n'en a pas besoin ! C'est assez inacceptable." J'avoue que je lui en veux un peu bien que ce soit un style bien connu ! Mais pas ici, pas comme ça et pas du tout dans ce contexte-là ! Hélas je ne peux pas en dire plus et peut-être que certains lecteurs parmi vous ne partageront pas du tout mon opinion. Ceci dit, les 408 premières pages sont excellentes !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V FRESSURE DE CHEVREAU