"L enfant qui venait d un livre", Didier Van Cauwelaert

7/10Voici la 4ème de couverture :

Louise, hôtesse d'accueil dans un salon du livre, est abordée par un petit garçon perdu. Quand elle lui demande son nom, il lui montre un manga, Zédérem, dont le héros lui ressemble.

Qui est-il ? Un personnage de fiction matérialisé, le fils caché du dessinateur, ou bien un imposteur aux abois, un mythomane qui essaie de se faire adopter par tous les moyens ?

Ballottée de mensonges en illusions à travers des dangers bien réels, Louise s'efforce de découvrir le secret de cet enfant inconnu. Quelle vérité fuit-il dans l'imaginaire ? A-t-il, comme il le prétend, le pouvoir de guérir par la peinture une maladie orpheline ?

Associé à l'artiste-peintre Soÿ et au dessinateur Patrice Serres, Didier Van Cauwelaert invente ici un nouveau genre littéraire, le romanga, pour nous entraîner dans une aventure bouleversante, inspirée d'un fait réel et débouchant sur une action caritative.

Cet ouvrage est vendu au profit du traitement de la dystonie musculaire déformante (maladie du cerveau chez les enfants).

J'ai découvert par hasard cet étrange roman, ce romanga, à la bibliothèque. C'est parce que j'ai eu l'occasion de rencontrer Didier Van Cauwelaert que j'ai pris le livre sans réfléchir, j'aime les nouveautés. C'est un petit livre qui se dévore en 1 heure, dont l'histoire est passionnante et très originale. Un réel suspense est créé et on ne peut pas poser le livre avant d'avoir lu la dernière page.
J'ai commencé par le roman, j'ai lu le manga ensuite. Je pense que c'est la meilleure solution mais il est proposé au lecteur de procéder dans l'ordre qui lui sied. Par ailleurs, il m'a plu que les ventes des ouvrages servent à enrayer cette affreuse maladie infantile. Je vous le recommande vivement. Il peut également être lu par un très jeune public. Bravo pour la belle initiative de Didier Van Cauwelaert !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

V SEBASTE PROVENCALE AU FOUR

V POULET CUIT DANS LA BRAISE

V FRESSURE DE CHEVREAU